L’Intime

Entre nous
par Hélène Mauri

C’est une histoire autour d’un lien,
Je te donne un peu de moi et attrape ta main.

Je te montre mon corps et ma douleur,
Je te donne un peu de ma vie laissant de côté ma pudeur.

De nouveau un lit et une chambre vide.
Et pourtant, tant de personnes y ont donné de leur intime.

Tout en étant imprégné de lui, elle, d’eux, ce lieu redevient commun.
Est-ce le début ou la fin ?

Il restera toujours des traces un peu floues,
Mais tout cela reste entre nous…

L’Intime

Jean
par Antoine Katarzynski

Durant toute mon enfance, j’ai été bercé par les histoires de mon grand-père. Des récits de son enfance, de ses moments heureux passés aux côtés de sa grand-mère, dans la région de Millevaches. Près de 60 ans plus tard, c’est dans le cadre d’un travail sur la mémoire que lui et moi entreprenons un pèlerinage à travers ces lieux enclins au souvenir…

L’Intime

Corps/corps
par Zoé Barthélémy

intime
idées
nudité
projecteur d’intime
corps écran
photographies
sens?
analyse
on suggère ici l’intimité des corps nus par la fusion de leurs images. Il
s’agit malgré tout d’une intimité fausse, fabriquée à partir de pièces du
corps que l’on a photographiées de manière neutre, et partant, dont on
a retiré tout caractère intime. Seul le spectateur peut, par le fruit de son
imagination, rendre le mouvement à la chair et offrir ainsi une certaine
intimité (rêvée) à ces corps figés.

 


 

L’Intime

Distorsion
par Maria Vazquez Castel

L’image pornographique, distord et brouille la notion d’intime.
En exposant l’intimité on la dévoile, mais on la transforme aussi . L’intimité ne se montre pas de la même manière face à la caméra que dans son secret habituel. Pour s’exposer, elle se blinde de codes, de grimaces distordues.
Comme un clown, la pornographie, exagère et déforme les gestes de la sexualité pour les mettre en scène et les exhiber…
Ces images sont faites à partir de vidéos pornographiques trouvées et sélectionnées sur internet. Par la déformation des corps, due à un temps d’obturation long, on fait apparaitre des chimères. Des membres disparaissent, d’autres se fusionnent…
Les images perdent alors leur statut pornographique pour devenir autre chose… L’intimité, qui était cachée par l’exhibition, est maintenant insinuée par ces formes troubles. Et pourtant elle n’est pas explicite, il faut la chercher…