L’Intime

Distorsion
par Maria Vazquez Castel

L’image pornographique, distord et brouille la notion d’intime.
En exposant l’intimité on la dévoile, mais on la transforme aussi . L’intimité ne se montre pas de la même manière face à la caméra que dans son secret habituel. Pour s’exposer, elle se blinde de codes, de grimaces distordues.
Comme un clown, la pornographie, exagère et déforme les gestes de la sexualité pour les mettre en scène et les exhiber…
Ces images sont faites à partir de vidéos pornographiques trouvées et sélectionnées sur internet. Par la déformation des corps, due à un temps d’obturation long, on fait apparaitre des chimères. Des membres disparaissent, d’autres se fusionnent…
Les images perdent alors leur statut pornographique pour devenir autre chose… L’intimité, qui était cachée par l’exhibition, est maintenant insinuée par ces formes troubles. Et pourtant elle n’est pas explicite, il faut la chercher…