Maison des Ensembles – 2014

NovaRupta-ExplositionAprès avoir traité du phénomène Mainstream, de la question de l’Intime, de la Nuit et de la Couleur, le collectif présente à la Maison des Ensembles ces deux projets les plus récents : Absence et Désobéir.

Le premier thème est intrinsèque à la photographie. En effet, le medium a le pouvoir de fixer l’instant éphémère, mais, systématiquement, le sujet représenté a disparu lorsque son image nous est donné à voir.
À travers ce premier thème, certains artistes cherchent à exprimer le vide affectif lié à l’absence de personnes proches ou disparues, d’autres interrogent le passé et le futur des lieux désertés ou condamnés. Il s’agit dans les deux cas, par la présence et l’absence, le plein et le vide, de capter ou d’évoquer la trace du passage de l’homme.

Quant à la question de la désobéissance, les photographes mettent en lumière, dans cette exposition, son caractère pluriel : certains témoignent de la première désobéissance, la désobéissance enfantine, égoïste, qui vise à s’affirmer face à l’autorité parentale et à satisfaire son désir propre ; d’autres examinent un type de désobéissance plus adulte, plus politique, dont l’objet est le bien-être collectif, et montrent alors certaines actions contestataires, manifestations violentes, effrayantes, ou remises en question pacifiques des conventions sociales, telles que le vêtement. Enfin, de manière formelle, les derniers s’attaquent aux conventions du medium photographique même.

Ces deux projets sont accompagnés de quelques séries personnelles des artistes, réalisées hors du cadre du collectif, et qui apportent un nouvel éclairage sur leur travail.